Révocation de la licence de la Bramer Bank - SAJ : «Nous sommes en présence d’un Ponzi Scheme qui dépasse largement les Rs 25 milliards»

Page 3 of 3 Previous  1, 2, 3

View previous topic View next topic Go down

SCBG DE RS 6,3 MILLIARDS : Assurance d’une ligne de crédits de la BoM si besoin est

Post  Sirop14 on Tue May 12, 2015 8:35 pm

SCBG DE RS 6,3 MILLIARDS : Assurance d’une ligne de crédits de la BoM si besoin est

Effervescence à la Bourse de Maurice en début de semaine avec en toile de fond la réalisation des avoirs liquides de BAI Co (Mtius) Ltd, évalués à Rs 1,5 milliard

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

EMPIRE RAWAT—La BAI opérait des fonds sans l'autorisation de la FSC

Post  Sirop14 on Wed May 13, 2015 9:43 pm

EMPIRE RAWAT—La BAI opérait des fonds sans l'autorisation de la FSC

Rs 450 millions récoltées de manière illégale en 2014 par Hennessy Capital Ltd, du tandem Muhammad Rawat–Sulliman Moolan, pour contourner les interdictions contre la BAM

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Affaire BAI: le mari d’Adeela Rawat interrogé Under Warning au CCID

Post  Sirop14 on Thu May 14, 2015 9:44 am

Affaire BAI: le mari d’Adeela Rawat interrogé Under Warning au CCID

L’Autrichien Claudio Feistritzer, gendre de Dawood Rawat, est interrogé ce jeudi dans les locaux du CCID, aux Casernes centrales. Marié à Adeela Rawat, il était le seul membre extérieur de la famille à siéger sur le Board de la BAI. On ne sait pour l’heure s’il risque une arrestation.

[You must be registered and logged in to see this link.]

BAI : Arrestation ce matin de l’époux d’Adeela Rawat

Claudio Fiestritzer, un des deux gendres de Dawood Rawat, entendu sur les Management Fees de Rs 15 millions par mois puisées des comptes d’Iframac et d’autres manipulations de comptes
[You must be registered and logged in to see this link.]

BAI : Arrestation de l’époux d’Adeela Rawat
[You must be registered and logged in to see this link.]

BAI : Le coup de semonce du CCID !

Claudio Fiestritzer, l’un des deux gendres de Dawood Rawat, passe la nuit d’hier à ce matin en cellule au Moka Detention Centre
[You must be registered and logged in to see this link.]

Chute de la BAI: pas de liberté conditionnelle pour Claudio Feistritzer
[You must be registered and logged in to see this link.]

Claudio Fiestritzer libéré sous caution
[You must be registered and logged in to see this link.]


Affaire BAI: grandeur et décadence de Claudio Feistritzer

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam inaugurant le showroom de Mercedes à Phoenix les Halles, l’an dernier, sous les yeux du Chairman de Bramcom.
L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam inaugurant le showroom de Mercedes à Phoenix les Halles, l’an dernier, sous les yeux du Chairman de Bramcom.
Par La Rédaction
16 Mai 2015
Quand on a épousé la fille aînée du milliardaire mauricien Dawood Rawat, qui peut a priori penser qu’un jour, on goûtera au «confort» d’une cellule policière ? C’est pourtant le sort réservé à Claudio Feistritzer, qui a passé sa première nuit dans une cellule policière de Moka le jeudi 14 mai, après avoir été arrêté par la CCID.

[You must be registered and logged in to see this link.]


Last edited by Sirop14 on Sat May 16, 2015 7:34 pm; edited 2 times in total

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Adeela Rawat: “I am apparently suspected without an iota of evidence that i know of”

Post  Sirop14 on Fri May 15, 2015 7:42 pm

Adeela Rawat: “I am apparently suspected without an iota of evidence that i know of”

Par Touria Prayag
14 Mai 2015
“We are left with no money to even feed our children!” Adeela Rawat says in this exclusive interview published in Weekly last week. She severely criticized the way all this BAI saga was being handled by the authorities. She talked about “a systematic campaign of character assassination” and the “psychological trauma” which her family is facing. Here's the full interview of the first member of the Rawat family to have talked to the press a couple of days before the arrest of her husband, Claudio Feistritzer‬

[You must be registered and logged in to see this link.]

Le vendredi cauchemardesque de Navin Ramgoolam
[You must be registered and logged in to see this link.]

Ramgoolam arrêté: Me Yusuf Mohammed ne comprend pas
[You must be registered and logged in to see this link.]

NAVIN’S COFFERS SAGA : Découverte d’un nouveau compte de Rs 110 M
[You must be registered and logged in to see this link.]


BAI : Ramgoolam en cellule

L’ancien Premier ministre fait face à trois charges, soit “conspiracy to defraud”, “money laundering” et “faux et usage de faux” dans des deals avec le conglomérat de Dawood Rawat
[You must be registered and logged in to see this link.]


Navin Ramgoolam à son arrivée à la Bail and Remand Court, ce samedi.
Il n’a pas obtenu sa libération sous caution. Après des débats très animés à la Bail and Remand Court, à Port-Louis, ce samedi 16 mai, l’ex-PM sera reconduit dans sa cellule, à Moka. Il comparaîtra de nouveau demain, dimanche.
[You must be registered and logged in to see this link.]

LIVE - Ramgoolam reste en détention

C’est demain que la magistrate Naveena Pursuramen rendra son ruling pour la demande de remise en liberté provisoire de Navin Ramgoolam. Revivez toute l’audience minute par minute.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Navin Ramgoolam soutenu par une poignée de partisans devant la Bail and Remand Court
[You must be registered and logged in to see this link.]

Affaire BAI: La vente des biens des Rawat à l’étranger possible
Le château médiéval acheté à Rome par une société maltaise, dont Dawood Rawat était le principal actionnaire, a été estimé à Rs 500 millions.
Cela paraît compliqué, mais l’Etat pourrait avoir une chance de liquider les biens acquis à l’étranger par les membres de la famille Rawat. Il faudra d’abord établir qu’ils ont été acquis avec de l’argent provenant d’une activité illégale
[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Seychelles bankrupt 2008 IMF Bailout - Mauritius Bail out methodology/approach

Post  Sirop14 on Sun May 17, 2015 11:40 am

PM Jugnauth should have been contented with his last Term as President of Mauritius and hang up his hat and coat with great distinctions - what eve swept under the carpet for future generation to deal with - he did not do this.

In 2013, when the issues had been on to meet with the EU high officials and the AU Representative in Bruxelles to resynergize that SIROP program - the article and media coverage of Seychelles economic woes and that of Mauritius. What was being written in Africa and rest of the world.

PM Ramgoolam had indicated to our person that there were major undercurrent and challenges with the Mauritius economy. Because we had worked with Mr Jean Marc Harel and Mr Rivalland on many issues and our own impute.

We had been tearing our hair, becoming blind by worries and getting ill. All those who were hunting individual who work in the High management field they die very young/never reaching old age - the super manure involved. President Jugnauth must have known - in Sechelles Seychelles they would have demanded his resignation if he had not been aware of the state of the nation economy. Just making wired comments.

Those Seychelles Ministers going to African and around the world explaining how they have averted total melt down and yet their lies and dishonesty - the important role and working of that SIROP program and the IMF/Wrold Bank lies.

In Mauritius - you had watched us closely with the debacle of Lehman Brothers arrival - the MBC scandal had just exploded. How Lehman Brothers so call great experts started getting Seychelles government into big trouble - whilst using these/our SIROP connection to work other much bigger global super-manure /associate, dreadful products, accounting benchmark and fiscal manipulation. On the Back of that SIROP program via Sechelles Seychelles Government.

PM Ramgoolam was would have had to be very aware - yet is attitude.

When the bust up came in 2008 those who came forward to our help/support and rescue - in Europe in particular, the regulation and restrictions the IMF put into place and in Mauritius all those who must have watched and studied. Just as the Lehman, IMF/World Bank was/were creaming off Seychelles via that SIROP program for it own account and workings and what they were telling the world.

The Global meltdown was in 2008/2009 proper. We have talked with many in Seychelles how they kept the country afloat in-spite of the mountain of dept - by borrowing and workings a similar system and the BAI and Rawat group. Safe they were not government. This practice is done/carried right across Africa and Latin America.

What if in Mauritius those entities had allowed Situation to develop like Seychelles or Greece, Portugal and run to the IMF. The many Firms of Chartered accounts who must have known and knew their customers need and pain and options. In the case of Seychelles or any government they are allowed/given debts write off and those who know how to make vast fortunes out of this practice and process.

PM Ramgoolam just do not know how many years in Seychelles those who knew and know our Finance and economy how things have been worked/managed - again we say they are government unlike private company or Parastatals with worked and adopted the same practice.

For the past 30 years the nations of the Indian Ocean have been talking of harmonizing their economic workings and benchmarks - the many form the young generation who had judge that Mauritius had managed to discover a unique Financial and economic management model. Where Mr Rawat have been doing this for a few years President FA Rene government have been doing for over 30 years. Call it Environment loans or Grants, Democratic process loan , Empowerment loans and the long lists, they all land in the government coffer and how it is managed and redistributed - the balance sheets.

Until last week we had thought Mr Rawat very adroit in achieving what he has, not the cream-off - juggling money around and creating new entities - I/we personally recommand, they ought to to collect as much information of President FA Rene approach and write an economic manual. For student in Economy to study/linked to that SIROP program concept.

Former President/PM Jugnauth must have know of President FA Rene approach and practice - specially the management of the Parastatals - who shared and whispered to Mr Rawat the FA Rene formula - just like we have that Eurovision supposedly Mauritius of origin a Miss Rene like the Rene of Seychelles. Those who had been talking of a soft landing in Mauritius after the global meltdown. The manner this soft landing have been managed. Yet those super morons the like of KPMG, E&Y, Deloitte Touche, the others - they take the public the hardworking people for fools - just as those request that big bankers are sent to Jail it is time we send those big boss of Chartered account to Jail - what they know and work and then turn round pretending they knew nothing. The customers rely on them for knowledge and options to take hard decisions. If I wanted my children to work Finance and economy in the Indian Ocean would have sent then to FA Rene because he was/is more original - because some of the basic issues of Rawat he had been working them long time ago when Mauritius was still Headed by the Queen and they were restricted. What more there is a great deal they/many do not know about FA Rene global corporate workings/networks.

The Rawat are Muslims as such their powers and politic in Mauritius - is is not strange that the person of Mr Ali Parkar his former astounding property in Seychelles which became the Home of SIM - having resided in Mauritius for nearly 30 years - he too knew and know very very well the approach of Seychelles government in managing the uneconomic and Parastatals. Mr Ali Parkar know my person too and the mega battle we have had over that SIROP program and battle to set up IOIMF in Seychelles.

We have addressed the issue of BRICS, RIM Association, the Blue Economy topics, the Joint Seychelles Mauritius/rather Indian ocean economic workings and now Europe Digital Single Market what and how are you two lots going to manage develop, concepts to cope with events. That SIROP program and our associated working is yet to deliver a great deal more. These program have not been designed to just help say a bunch of refugee or Grass Roots in Europe - they have been designed to work and deliver a very great deal more. What we wrote to the African Union, the UN on this subject.

We have a great deal of work yet to do, why do not those in Mauritius join us we have had enough of bust up to know both side caprices - if fact we had been heading towards the direction of getting the Rawat to joins us. With "the super mess - the manure have not been looked after properly and Farmers know all the place you can get manure and where to get the best manure/Associated issues".

Just as Seychelles went "hat in hand to the IMF/World Bank for the Bail out" - the current BRICS model we believe PM Jugnauth should have worked the issues very different, meaning leave the vengeance out and tackle the mega economic headache associated with handling such a situation, We have listen very attentively to many such debate and those of Seychelles FA Rene - now he has created a scenario that will be very difficult to overcome and rebuild.

In Seychelles those political oppositions who read book and papers and they want to model our economy on what they read - you need and require deep foundation, roots and other important connectivity before you can achieve this. We need to go back to our old roots/ways we did business in Seychelles and for their go forward. Many instance we have recommend, those everybody in Seychelles they study closely the Economic model of the former USSR and COMECON and their current development. Yes there are many new parameters related to modern economy and Financial workings - they need to be managed is a prudent and wise way otherwise we will have the Lehman situations.


Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Live: suivez les derniers développements sur Ramgoolam

Post  Sirop14 on Sun May 17, 2015 12:18 pm

LIVE
Live: suivez les derniers développements sur Ramgoolam


Par La Rédaction
17 Mai 2015
Cette page est mise à jour automatiquement, pas besoin de la recharger
Arrêté vendredi dans le cadre de l’enquête sur la BAI, Navin Ramgoolam a été libéré ce dimanche 17 mai. Il devra s’acquitter de trois cautions de Rs 100 000. Il s'est ensuite rendu au Square Guy Rozemont, pour une conférence de presse.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Navin Ramgoolam libéré sous caution
[You must be registered and logged in to see this link.]

Il fustige le GM et Roshi Bhadain qui veulent l'éliminer de la scène politique
ARTICLE PARU DANS LEMAURICIEN.COM | 17 MAI, 2015 - 11:55

Ramgoolam s’explique sur le contenu d’un coffre à la banque…
[You must be registered and logged in to see this link.]

Des comptes bancaires de Navin Ramgoolam passés à la loupe
Navin Ramgoolam a comparu devant la Bail and Remand Court ce dimanche 17 mai.
Par La Rédaction
17 Mai 2015
Navin Ramgoolam ne semble pas être au bout de ses peines. Les autorités s’apprêteraient à loger d’autres accusations pour des délits financiers contre lui. Le leader rouge possède, en effet, seize comptes auprès de la Mauritius Commercial Bank, de la Barclays Bank et de la HSBC, dont deux comptes conjoints au sein de ce dernier établissement.

[You must be registered and logged in to see this link.]

ÉCROULEMENT DE L’EMPIRE RAWAT : Le 8 janvier 2014 : début de la fin du Ponzi BAI

Avec l’injonction de la FSC interdisant Bramer Property Fund Ltd de collecter des fonds, la machine à signer des autorisations sous le Non-Citizens (Property Restriction) Act du PMO se met à fonctionner à plein régime
[You must be registered and logged in to see this link.]

LUTTE CONTRE LES CRIMES À COL BLANC : Ramgoolam au cœur de la galaxie Rawat !

L’ancien Premier ministre passe une nouvelle nuit en cellule au Moka Detention Centre avec trois nouvelles charges, dont Conspiracy to Defraud de Rs 105 millions, retenues contre lui

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Achat d’avions: Ramgoolam pris dans un nouvel imbroglio

Post  Sirop14 on Mon May 18, 2015 9:26 am

Achat d’avions: Ramgoolam pris dans un nouvel imbroglio

L’ex-Premier ministre se trouve empêtré dans une nouvelle affaire. Celle-ci concerne l’achat de six Airbus par la compagnie d’aviation. Le gouvernement compte rendre publics les premiers indices qui incrimineraient Navin Ramgoolam.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Chute de la BAI : La chronologie des faits reprochés à l’ex-Premier ministre

Post  Sirop14 on Mon May 18, 2015 8:20 pm

Chute de la BAI : La chronologie des faits reprochés à l’ex-Premier ministre

Arrêté le vendredi 15 mai dans le sillage de l’enquête sur le scandale BA Investment, l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam a passé deux nuits en détention préventive, à Moka, avant d’être libéré hier, dimanche 17 mai.

[You must be registered and logged in to see this link.]

BAI SAGA : nTAn Advisory sur la piste des Rs 2,4 milliards

Les transactions immobilières au nom du Bramer Property Fund, avec la signature de l’ex-PM Navin Ramgoolam, dont Rs 804 M à la veille des élections du 10 décembre, passées au peigne fin

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

APOLLO BRAMWELL: Une centaine de licenciements confirmée

Post  Sirop14 on Wed May 20, 2015 11:05 am

APOLLO BRAMWELL: Une centaine de licenciements confirmée

Une manifestation envisagée par certains employés de l'hôpital de la BAI avortée

[You must be registered and logged in to see this link.]

BAI SAGA: Saisie de 25 boîtes de documents par le Central CID
[You must be registered and logged in to see this link.]

OPÉRATION “DAYLIGHT ROBBERY”—BAI SAGA: Casse-tête légal pour une VVIP

Cette personnalité, très respectable et respectée, avait remis Rs 100 M pour l’acquisition du 12e étage de la Bramer House et de six appartements à Ébène, et ce sans aucun contrat en contre-partie
[You must be registered and logged in to see this link.]

BAI SAGA : nTAn Advisory sur la piste des Rs 2,4 milliards

Les transactions immobilières au nom du Bramer Property Fund, avec la signature de l’ex-PM Navin Ramgoolam, dont Rs 804 M à la veille des élections du 10 décembre, passées au peigne fin
[You must be registered and logged in to see this link.]


Une action a été entamée en cour commerciale ce mardi 19 mai. La famille Rawat réclame des dommages à André Bonieux et Mushtaq Oosman. Les deux conservateurs ont vendu la Bramer Bank et ses actifs pour une roupie.
[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Moody's: Mauritius's Baa1 rating supported by increasing economic diversification and resilience

Post  Sirop14 on Sun May 31, 2015 2:24 pm

Moody's: Mauritius's Baa1 rating supported by increasing economic diversification and resilience
[You must be registered and logged in to see this link.]

BAI MEGA-FINANCIAL SCAM: LE CLAN RAWAT « IN THE LINE OF FIRE » !
[You must be registered and logged in to see this link.]

Navin Ramgoolam, la clé des enquêtes du CCID ?
Au centre de toutes les grosses enquêtes du CCID ces derniers mois, Navin Ramgoolam risque d’être à nouveau inquiété par la justice.
La majorité des grandes enquêtes réalisées par le Central Criminal Investigation Department ont un point commun : elles conduisent toutes vers l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam. Celui-ci a été arrêté une troisième fois le mardi 26 mai, et il pourrait même être convoqué une énième fois au cours de la semaine concernant d’autres dossiers.
[You must be registered and logged in to see this link.]

ACCUSÉ DE DÉTOURNEMENT PAR SON ANCIEN COLLÈGUE:
Le député Sudhir Sesungkur invité à se retirer du comité sur l’ICAC
Le premier député de la circonscription Montagne Blanche/Grande Rivière Sud-Est, Sudhir Sesungkur, issu du MSM, a été invité cette semaine à se retirer du comité parlementaire sur l’Independent Commission against Corruption (ICAC).
[You must be registered and logged in to see this link.]

PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE: UNE HISTOIRE TOURMENTÉE
[You must be registered and logged in to see this link.]

AMEENAH GURIB-FAKIM: “CETTE NOMINATION A DÉJÀ FAIT SAUTER QUELQUES VERROUS”
[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

DAWOOD RAWAT RÉCLAME UN MILLIARD DE DOLLARS À L’ÉTAT POUR «APPROPRIATION ILLÉGALE» DU GROUPE BAI

Post  Sirop14 on Sat Jun 13, 2015 11:15 am

DAWOOD RAWAT RÉCLAME UN MILLIARD DE DOLLARS À L’ÉTAT POUR «APPROPRIATION ILLÉGALE» DU GROUPE BAI

Des « raisons purement politiques », soutient Dawood Rawat, motivent l’action du gouvernement envers  le groupe BAI. Celui-ci, affirme son fondateur dans un communiqué émis ce jeudi 11 juin, a été sujet à une « appropriation illégale » par l’Etat mauricien. Outre son action pour diffamation contre deux journaux mauriciens et un magazine français, Dawood Rawat entend contester, de Paris, « la mesure illégale et infondée dont il a été victime ».

La première étape de l’action en droit de ce dernier a été franchie ce jeudi. En effet, une Notice of Dispute a été officiellement communiquée au gouvernement mauricien. Ce document met en demeure le Premier ministre, l’Attorney General et le ministre des Services financiers de faire procéder à la « immediate restitution by the Republic of Mauritius of the misappropriated assets, as the misappropriation is not justified by public utility or a factual basis and was decided and carried out in a discriminatory, illegal and unfair manner ». Cette demande s’accompagne de la réclamation d’une indemnité « for the compensation of the loss suffered by the investor [Dawood Rawat] and by its investments in the country ».

Si cette requête n’est pas satisfaite dans un délai de trois mois, Dawood Rawat recourra alors à un arbitrage international. L’objectif ? Réclamer la « restitution des actifs du groupe British American Investment et, à défaut, le versement d’une indemnité en réparation du préjudice subi, comprenant la valeur du groupe ». A combien se chiffrait celui-ci avant « l’expropriation » ? Un milliard de dollars américains, estime Dawood Rawat. Selon un proche du dossier rencontré à Paris, ce sont des « investisseurs très sérieux et de réputation internationale qui sont arrivés à cette évaluation » lors de pourparlers sur le rachat éventuel d’une part du capital du groupe BAI.

Pour l’un des juristes français qui défendra le dossier BAI si jamais l’Etat ne cède pas, le débat est « quasiment gagné d’avance » pour Dawood Rawat. Selon l’homme de loi, les précédents établis par la Commission des Nations unies pour le droit commercial international (CNUDCI) ou le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements  (CIRDI) sont clairs. Les expropriations d’utilité publique ordonnées par les Etats doivent être accompagnées d’une indemnisation juste et équitable.

Or, selon notre interlocuteur, la vente de certains actifs du groupe BAI à l’Etat s’apparente à une expropriation non justifiée et non accompagnée d’une indemnisation équitable. Et, explique le spécialiste du droit des affaires internationales, les instances d’arbitrage internationaux ont systématiquement sanctionné les Etats qui, même s’ils avaient des motifs d’utilité publique pour une expropriation, avaient omis de compenser de manière équitable les investisseurs.

« Jusqu’à présent, jamais Maurice n’a fait l’objet d’une telle mesure car ne s’étant jamais comporté comme un certain nombre d’Etats ayant spolié des investisseurs sans aucune justification ou indemnisation », prévient le juriste en se désolant de l’image que pourrait alors renvoyer Maurice en étant sanctionnée par une instance d’arbitrage international. « Il n’y aura pas beaucoup d’investisseurs internationaux qui se précipiteront à Maurice, ils pourraient même se précipiter pour en sortir. »

Si le gouvernement mauricien a évoqué une pyramide de Ponzi au sein du groupe BAI pour justifier les différentes mesures prises jusqu’ici, Dawood Rawat avance, pour sa part, que l’Etat a usé de « motifs purement fallacieux ». Et que celui-ci a agi « sans aucune justification réelle ». Qu’il s’agisse du retrait du permis d’opération de la Bramer Bank, de la nomination d’administrateurs pour BA Insurance et, par la suite, pour l’ensemble du groupe. Ces mesures, soutient Dawood Rawat, « sont entachées d’illégalité et n’ont aucun fondement économique ».

[You must be registered and logged in to see this link.]

De Gaulle Fleurance & Associés
[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Chute du groupe BAI: un rapport sur la pyramide de Ponzi

Post  Sirop14 on Sun Jun 14, 2015 9:21 pm

Chute du groupe BAI: un rapport sur la pyramide de Ponzi

Par Vel Moonien
14 Juin 2015
Une nouvelle joute verbale est à prévoir entre le gouvernement de l’alliance Lepep et Dawood Rawat sur le fonctionnement de la British American Investment (BAI). Alors que le milliardaire accuse les autorités d’avoir «exproprié» son groupe pour des «raisons purement politiques», un rapport préliminaire établissant une gestion typique d’une pyramide de Ponzi a déjà été porté à la connaissance des autorités financières.

Le document a été préparé par la société singapourienne NTan, le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) du Kenya, de Maurice et de Malte, ainsi que les Special Administrators Mushtaq Oosman et Yogesh Rai Basgeet. Les grandes lignes reposent notamment sur les transactions «douteuses» de la BAI. Elles vont des Rs 19 milliards ponctionnées en dix ans du plan Super Cash Back Gold (SCBG) de la BA Insurance jusqu’au fameux «trou» de Rs 11 milliards découvert au sein de Klad Investment Corporation (KIC), la société propriétaire de la BAI, installée aux Bahamas.

Le décompte commence avec le prélèvement, par la BAI, des Rs 19 milliards à partir du plan SCBG pour les injecter dans ses innombrables filiales. Le rapport mentionne également l’utilisation de Rs 5 milliards provenant des 135 000 plans d’assurance de la BA Insurance. Ainsi que d’une enveloppe similaire, levée entre 2008 et 2014, par la branche de la BAI spécialisée dans la gestion de fonds et de biens immobiliers, la Bramer Asset Management (BAM).

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

[INTERVIEW EXCLUSIVE] DAWOOD RAWAT DIT DÉTENIR UNE BANDE PROUVANT QUE LE GOUVERNEMENT VOULAIT UN «DEAL» AVEC LUI

Post  Sirop14 on Tue Jun 16, 2015 9:40 pm

[INTERVIEW EXCLUSIVE] DAWOOD RAWAT DIT DÉTENIR UNE BANDE PROUVANT QUE LE GOUVERNEMENT VOULAIT UN «DEAL» AVEC LUI

Dans l’entretien exclusif qu’il a accordé à ION News à Paris, le propriétaire du groupe BAI affirme que malgré toutes les critiques de la part du gouvernement, deux tentatives de deal ont bien eu lieu avec lui.

La première, connue, portait sur la cession de tout le groupe BAI pour une roupie. Dawood Rawat révèle la seconde à ION News. Selon lui, elle se serait déroulée le 20 avril à Paris, lors d’une rencontre entre lui, Sattar Hajee Abdoula (nommé administrateur par la BAI) et Swadeck Taher (dirigeant du groupe). Le fondateur du groupe BAI affirme pouvoir étayer ses dires, car il dit détenir une bande sonore des discussions qui ont eu lieu ce lundi-là.

Fait étonnant, Dawood Rawat affirme que lors de la rencontre, Sattar Hajee Abdoula ne s’est pas présenté à lui comme administrateur nommé par la BAI, mais comme un envoyé de Pravind Jugnauth. « Il m’a expliqué que si je cède une ou deux propriétés, toute l’affaire s’arrêtera là. » Avant d’expliquer que Sattar Hajee Abdoolah était en contact avec le leader du MSM durant la rencontre pour le tenir au courant de l’avancée des discussions. « Sattar Hajee Abdoula a parlé à Pravind Jugnauth [au téléphone] devant moi. »

Contacté par ION News pour fournir sa version des faits sur sa rencontre avec Rawat et son lien allégué avec Pravind Jugnauth, Sattar Hajee Abdoula a été laconique : « Ma mission avec la BAI est terminée. Je n’ai aucun commentaire à faire. »

Quant à Pravind Jugnauth, son service a été informé des propos de Dawood Rawat depuis dimanche. Malgré plusieurs relances, nous n’avons pas eu la version des faits du ministre des Technologies et de la Communication au moment de mettre en ligne cette partie de l’entretien.

Retrouvez le 3e volet de l’entretien ce vendredi. Celui-ci est consacré aux explications de Dawood Rawat sur l’ascension fulgurante de son groupe durant ces 20 dernières années et les accusations de malversations et de Ponzi pesant contre lui.

La première partie de l’entretien peut être vue ici.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Re: Révocation de la licence de la Bramer Bank - SAJ : «Nous sommes en présence d’un Ponzi Scheme qui dépasse largement les Rs 25 milliards»

Post  Sirop14 on Sat Jun 20, 2015 12:36 am

Le président et principal actionnaire du groupe BAI avoue qu’il ne contrôlait pas directement les transactions à l’intérieur du groupe. A ce titre, il dit ne pas pouvoir donner de détails sur les transferts d’argent effectués entre les différentes entreprises du conglomérat. Toutefois, sur l’ensemble des finances de BAI, Dawood Rawat récuse l’accusation de Ponzi. « Les investissements étaient là », justifie-t-il tout en reconnaissant qu’il a pu commettre des erreurs sur certains aspects de la gestion du groupe.

Dans l’entretien exclusif accordé à ION News, le fondateur du groupe BAI explique les mesures qui avaient été prises pour assainir la situation des finances de sa holding. Dawood Rawat révèle même qu’il avait pris la décision de céder le contrôle de son groupe à des investisseurs étrangers, estimant que ses enfants n’étaient pas en mesure d’en assurer la pérennité, surtout sur le territoire africain.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Affaire BAI: le couple Feistritzer pourra accéder à ses comptes bancaires

Post  Sirop14 on Mon Aug 10, 2015 8:19 am

Affaire BAI: le couple Feistritzer pourra accéder à ses comptes bancaires

Elle croisait les doigts à son arrivée en Cour suprême, le lundi 10 août. Et Adeela Rawat- Feistritzer a remporté une première manche. La cour a levé l’ordre gelant ses comptes bancaires ainsi que ceux de son époux, a indiqué son homme de loi, Me Gavin Glover.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

BAI : Des factures de Rs 45 M à la FSC

Post  Sirop14 on Tue Aug 11, 2015 9:28 pm

BAI : Des factures de Rs 45 M à la FSC

Au 31 juillet, l’administrateur Sattar Hajee Abdoula avait logé des réclamations de Rs 25 millions et les Special Administrators de la BAI Co (Mtius) Ltd des avances de Rs 20 millions

Accent sur le transfert des Assets, dont les propriétés immobilières et les placements à l’étranger (Britam et le château de Rome) à la National Property Fund Ltd
Dénonciations en règle de « serious mismanagement issues » à la FSC avec un présumé « hijacking of the FSC by pro-BAI nominated staff »

[You must be registered and logged in to see this link.]

Comment - We have indicated we would be stressed by the visiting family members from Mauritius. Their impacting and influencing our working environment, responsibilities  and ongoing working. We addressed these before they came.

In the light of what we have talked, the above article,  the people of Mauritius, public have a right to know that we have been impacting and lending to influence many of the decision of those appointed regulators.  For our impute and influence and we can list details, beside some 30 years working at global level, leading governments and their Institutions -  they submit their invoice/statement for fees Rs 45 millions and we get paid noting/not a cent is this serious. This situation/scenario lend to abuse and can have very severe consequences on serious management and solution finding.

Those who know and are aware of what is going on  and what they claim is reality and ethical workings - regulation best practice. We are talking of/about the world leading Firms and their representation in Mauritius beside the Executives themselves. This is no small statement.

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Affaire BAI: «répercussions fracassantes» pour l’Etat avec un document déposé anonymement

Post  Sirop14 on Wed Aug 12, 2015 1:36 pm

Affaire BAI: «répercussions fracassantes» pour l’Etat avec un document déposé anonymement

Le document brandi par Me Shakeel Mohamed lors d’un point de presse ce mercredi 12 août est-il authentique ? En tout cas, il laisse croire pour l’heure que tout aurait été orchestré pour la nationalisation de la Bramer Bank.

«Les personnes concernées devront répondre du contenu de ce document. Il y aura des répercussions fracassantes…», a indiqué Shakeel Mohamed. La conférence de presse fait suite à la déposition du couple Brian Burns et Laina Rawat aux Casernes centrales à la mi-journée.

Interrogé sur sa présence et celle de ces derniers au Central Criminal Investigation Department (CCID), Shakeel Mohamed devait répondre que «des choses bien graves ont été rapportées à la police.»  Qu’en est-il exactement ?

L’avocat du couple a révélé qu’un document a été déposé anonymement au domicile de sa cliente hier matin.

[You must be registered and logged in to see this link.]


EMPIRE RAWAT: Laina Rawat relance la controverse de la fermeture de Bramer
[You must be registered and logged in to see this link.]



Comment -We have noted this development in Mauritius L'express mu article - to underline that this is not some kind of wired media-tic manipulation - BAI/Rawat debacles, the devaluation topic of the Chinese currency, not content with the melt down and the major loss, the method those in China had to intervene - now the devaluation. ( with that kind of money they could do 10 Reclamation projects of the Seychelles size and a super transport system - The Chinese leadership ought to carpet President JA Michel and his Advisors, they ought to take the square big to him.) Given that there is a good deal of craziness going on - how when President FA Rene was in Office we would have intervened - apply a given instrument/discipline - with President JA Michel his terrible attitude safe to cash in on propaganda. The police global - have noted the issues of Prof Vadim wishing to join us to work issues in Seychelles - President J A Michel is playing an unwise but gutter politic. If those of you know and understand the meaning of gutter politic. Without being too insulting - having to make a point. Those in Europe their Equally strange game/approach - we can say this because we have played many important role in helping to build many aspects of the Chinese Monetary system - leading to the first BRICS announcement and our job to watch/note what take place and events and issues influencing its development. Hence we had asked/inquired on our Forums and blogs what benchmark and standard the BRICS are going to deploy - under the West values, Ethics - one cannot use the knowledge and information to manipulate the Market for gains. Those in India, South Africa, Russia and Brazil how they work. In Seychelles proper this ought not to be left to the person of President JA Michel others need to become involved and engaged, those new political parties/forces and up "the coconut tree" with his Blue Economy propaganda.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Markets rocked as China's renminbi tumbles to four-year low
Chinese yuan drops to a four-year low as country's central bank allows currency to fall further and data highlight concerns about growth
[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Document déposé chez les Rawat: «Il n’est pas authentique» dit Ally Raheemeea

Post  Sirop14 on Thu Aug 13, 2015 9:13 am

Document déposé chez les Rawat: «Il n’est pas authentique» dit Ally Raheemeea

Son nom a été cité dans le document qu’aurait reçu Laina Rawat à son domicile. Ally Raheemeea, employé au département informatique de l’ex-Bramer Bank, désormais la National Commercial Bank Ltd (NCBL), aurait réservé le domain name ncbl.mu dès le 21 janvier 2015. En d’autres mots, avant même que l’affaire BAI n’éclate. Interrogé par l’express hier après-midi, le principal concerné affirme que le document ne peut être qu’un canular.

«Je viens d’apprendre que mon nom a été cité dans cette affaire, ce document n’est définitivement pas authentique»,confie Ally Raheemeea. Selonlui, c’est le 9 avril que le domain name ncbl.mu a été créé, soit trois jours après la création et l’enregistrement de la NCBL le 6 avril. «Tous ceux qui ont un minimum de connaissances en informatique sauront que ce n’est pas possible de réserver un domain name, ce n’est pas du sérieux, ça me fait rire !» dit Ally Raheemeea.

L’employé de la NCBL explique qu’une compagnie doit être créée et enregistrée auprès du Registrar of Companies avant d’acheter le domain name. Dans le cas de la NCBL, Ally Raheemeea avance avoir acheté le domain name en son nom personnel.

«La compagnie venait d’être créée, nous n’avions pas encore de carte corporate pour faire des achats. J’ai acheté le domain name avec ma carte personnelle, pour que le paiement puisse être authentifié»,fait-il ressortir. Et d’ajouter que le domain name a été acheté rapidement pour que le site de la NCBL soit créé «immédiatement» et les clients puissent y accéder éventuellement.

[You must be registered and logged in to see this link.]

Pourquoi les geeks jugent que le document déposé chez les Rawat n’est pas fiable
[You must be registered and logged in to see this link.]

Bheenick sur la création de la National Commercial Bank: «Il faut une commission d’enquête»
[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

EMPIRE RAWAT : BAI, Judge’s Order pour les comptes de Yukondale

Post  Sirop14 on Thu Aug 13, 2015 7:26 pm

EMPIRE RAWAT : BAI, Judge’s Order pour les comptes de Yukondale

Seemadree Rajanah, COO de BAI, qui dit opérer 380 comptes bancaires du groupe : « Je n’ai fait qu’exécuter les instructions émanant du Board de British American Investment »
Le Central CID pourrait entériner la décision de convoquer les membres du Board de BA Investment pour les confronter à la version du “postman” Seemadree Rajanah
Me Shakeel Mohamed : « Des répercussions fracassantes dans l’affaire BAI si ce document (sur le “domain name” ncbl.mu) s’avère être vrai »

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

BAI : Le feu d'artifice de la guerre des réclamations

Post  Sirop14 on Sun Aug 16, 2015 1:38 pm

BAI : Le feu d'artifice de la guerre des réclamations

La FSC et la Banque de Maurice pourraient se retrouver avec des Fees de plus de Rs 100 millions venant de Sattar Abdoula, PwC et nTan Corporate pour les dossiers de BAI Co (Mtius) Ltd et de l'ex-Bramer Bank

[You must be registered and logged in to see this link.]

Sirop14

Posts : 5802
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

Re: Révocation de la licence de la Bramer Bank - SAJ : «Nous sommes en présence d’un Ponzi Scheme qui dépasse largement les Rs 25 milliards»

Post  Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Page 3 of 3 Previous  1, 2, 3

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum