La COI défend les principes du développement durable a l'échelle globale'

View previous topic View next topic Go down

La COI défend les principes du développement durable a l'échelle globale'

Post  Sirop14 on Fri Oct 05, 2012 12:09 pm


La candidature seychelloise au Conseil de Sécurité bien accueillie par les pays membres

« En défendant les intérêts de ses cinq Etats membres, la COI (Commission de l’Océan Indien) jouera ainsi un rôle essentiel dans la définition des objectifs de développement durable.
Notre plaidoirie pour la sauvegarde des intérêts des Etats insulaires de la région est aussi une défense des principes de développement durable à l’échelle globale », a déclaré le ministre Jean-Paul Adam, chef de la diplomatie seychelloise, lors des entretiens qu’il a eus avec ses homologues de la COI à la réunion annuelle organisée en marge des travaux de l’Assemblée Générale des Nations Unies, à New York.

Le ministre seychellois a rappelé que la COI, qui a maintenant le statut d’observateur auprès des Nations Unies et l’Union Africaine, en sus de son rôle dans le cadre de l’intégration régionale au sein du Comité Interrégional de Coordination (CIRC) regroupant la SADC, le COMESA, l’EAC ainsi que la COI, doit continuer à se positionner comme le chef de file des défenseurs des intérêts des Petits Etats Insulaires en Développement.

C’est dans cette perspective que la délégation seychelloise a présenté son projet de candidature de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour l’année 2017-2018.

Les représentants des quatre îles voisines ont exprimé leur soutien et leur encouragement à la candidature seychelloise.

La présidence seychelloise a noté l’importance d’avoir des consultations régulières d’une manière informelle entre les ministres pour mieux se positionner face aux grands enjeux de la diplomatie multilatérale et pour mieux assurer la poursuite et le suivi de la mise en œuvre des décisions du Conseil des Ministres de la Commission.

Lors de cette réunion de consultation, les ministres ont pris note des progrès dans les efforts visant à résoudre la crise politique à Madagascar, notamment après les deux rencontres qui ont eu lieu entre l’ancien Président Marc Ravalomanana et le Président de la Transition, Andry Rajoelina, aux Seychelles, sous la médiation du Président Jacob Zuma de l’Afrique du Sud et président de la Troïka sur la Paix et la sécurité de la SADC, et le Président des Seychelles, James Michel, en sa qualité de Président en exercice de la Commission de l’Océan Indien.

Les ministres ont aussi souligné l’importance de l’appui continu de la COI au processus de mise en œuvre de la Feuille de route de la SADC, les efforts de la Troïka de la SADC maintenant présidée par la Tanzanie, et la préparation des élections en mai 2013.

« Nous renouvelons notre engagement à œuvrer aux côtés de la Troika pour s’assurer que le peuple malgache puisse s’exprimer en toute liberté aux urnes le 8 mai 2013 pour mettre fin à cette crise qui a déjà duré trop longtemps », a remarqué le ministre Adam.

Au cours de cette réunion de consultation, les ministres ont aussi unanimement exprimé leur soutien à la candidature de l’Ile de la Réunion d’accueillir, en mai 2013, la 95ème session du Conseil Exécutif de l’Organisation Mondiale du Tourisme.

La présidence seychelloise de la COI qui continue d’inscrire le développement du concept des Iles Vanilles au nombre de ses priorités, a souligné que la tenue d’une telle conférence dans un pays membre de la COI donnera indubitablement une nouvelle impulsion à ce projet si important pour le climat économique de la zone.

Source Seychelles Nation

Sirop14

Posts : 5672
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum