Rentrée scolaire 2016 à l’Ecole française des Seychelles

View previous topic View next topic Go down

Rentrée scolaire 2016 à l’Ecole française des Seychelles

Post  Sirop14 on Wed Sep 07, 2016 11:54 am

Rentrée scolaire 2016 à l’Ecole française des Seychelles

07-September-2016

« Une rentrée positive, dans de bonnes conditions »

Temps de partage avec Philippe David, directeur de l’Ecole Française des Seychelles. Serein et content d’accueillir les élèves cette année, dans des locaux adaptés, il nous a fait part de la nouvelle réforme, des changements au niveau de la sécurité de l’école avec un brin de discussion et de précision sur les nouveaux frais de scolarité, les activités extra et périscolaires. Son souci reste de conforter le projet d’établissement de l’EFS.

Comment s'est passée la rentrée 2016 ?
La rentrée scolaire à l’Ecole Française des Seychelles (EFS) s’est bien déroulée, avec une équipe enseignante, technique et administrative au complet. Les locaux sont prêts et les travaux d’amélioration de l’école ont été achevés dans les délais. Les élèves étaient au rendez-vous également. C’est une rentrée positive, dans de bonnes conditions.

L'EFS accueille combien d’élèves cette année ?
De la petite section à la classe de terminale, nous accueillons cette année 275 élèves. C’est un effectif stable, nous sommes dans notre rythme de croisière. Une légère progression comparée à l’année précédente. Nous avons atteint notre capacité maximum d’accueil pour les élèves du primaire et il reste des places dans le secondaire.

Combien de classes y a-t-il ? De personnel enseignant, technique et administratif ?
Notre établissement fonctionne avec 25 personnes pour l’équipe enseignante et 15 personnes pour le personnel administratif, technique et éducatif.

Il y a eu des changements au niveau de la sécurité, pouvez-vous nous en dire plus ?
Effectivement, l’Ecole française des Seychelles a du adapter ses mesures de sécurité et renforcer le contrôle de ses accès. Suite aux événements récents, la France a relevé son niveau de sécurité, dans le monde, en vue de protéger ses intérêts.

Et la réforme de la rentrée scolaire en France impacte t-elle l’EFS ?
Bien évidemment que cette réforme impacte et concerne l’EFS. Les programmes depuis le primaire jusqu’au secondaire (de 6 ans à 15 ans) ont été revus. Comme tout système éducatif français, même à l’étranger, nous sommes inspectés, de part notre conventionnement et notre homologation avec l’Agence pour l‘Enseignement Français à l’Etranger (AEFE). Cette réforme s’impose. Il en va de ma responsabilité de veiller à la conformité et au respect des textes.

Qu'en est-il du passage à l’ère du numérique pour les enseignements ? Quelles classes sont concernées ?
L’ère du numérique concerne toute l’école, de ce fait toutes les classes. C’est l’une de nos priorités pour cette nouvelle année scolaire. On s’y prépare à différents niveaux, que ce soit pour les équipements, pour l’accessibilité à Internet, par l’acquisition de logiciels et par la formation du personnel. Aussi, certains enseignements du secondaire utilisent des outils numériques comme l’e-learning. Nos élèves seront équipés progressivement. Cela leur permettra de travailler en ligne pour certains devoirs. L’interactivité avec l’enseignant sera d’autant plus grande en passant par le canal de l’image, du son, de la vidéo et de la visioconférence. Nous comptons sur nos partenaires locaux, comme Cable & Wireless, pour que nous puissions mettre en œuvre cette avancée numérique. Le haut débit et une liaison Internet dans chaque classe accéléreront nos accès au streaming et aux flux d’informations en ligne.

Les frais de scolarité ont augmenté, comment l’expliquez-vous ?
L’école a un projet d’établissement qui s’articule, à la fois, autour d’un projet pédagogique et d’un projet éducatif. Nous voulons offrir un service de qualité aux enfants depuis leur arrivée jusqu'à la sortie de l’école. Ainsi, le temps de l’enfant est considéré dans sa globalité. Donc, pour mettre en place des activités péri-éducatives, avec du personnel formé et compétent, vous avez besoin de moyens financiers et de matériels. Ce qui explique cette augmentation. Pour autant, les tarifs des activités périscolaires restent accessibles à tous.

Quelle différence entre les activités extrascolaires et périscolaires ?
Alors, les parents doivent bien comprendre que les activités extrascolaires sont ponctuelles et réalisées par des intervenants extérieurs. Celles-ci viennent enrichir l’offre de l’école. Alors que les activités périscolaires sont mises en œuvre, tous les jours, avec une équipe et du matériel dédiés, après 14h30, à la fin des cours. Par exemple, des activités sportives, ludiques, des jeux créatifs, des jeux de société et de l’aide aux devoirs. Ces activités facultatives sont payantes et font l’objet d’un forfait. Donc, un parent peut juste payer les frais de scolarité et non pas les activités périscolaires. Ainsi, il sera de sa responsabilité, à la fin des cours, de récupérer son enfant. Pour ceux qui choisiront le périscolaire, l’équipe éducative responsable les prendront en charge.

http://www.nation.sc/article.html?id=250932

Sirop14

Posts : 5407
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum