«Nous sommes dans une crise des subprime à la française»

View previous topic View next topic Go down

«Nous sommes dans une crise des subprime à la française»

Post  Sirop14 on Wed Oct 01, 2008 7:31 pm

.
INTERVIEW Avec près de 30 000 dossiers de prêts-relais arrivant à échéance d'ici à janvier, il existe un risque «énorme» de saisies immobilières en France, selon le président de l'Association française des usagers de banque.

LE FIGARO.FR : Quels sont les risques pour les personnes ayant contracté un prêt-relais ?
Serge Maître : Des crédits-relais souscrits il y a un an et demi ou deux arrivent à échéance. Il n'existe pas de base statistique, mais nous estimons à 30 000 le nombre de prêts-relais arrivant à terme d'ici au mois de janvier. Concrètement, les emprunteurs n'arrivent pas à vendre leur bien, alors qu'ils ont baissé le prix de leur logement de 20% à 30%. D'ailleurs leurs marges sont faibles : sur un bien vendu 300 000 euros avec un prêt-relais de 250 000 euros, elles ne peuvent pas baisser le prix de plus de 50 000 euros. Certaines personnes ont ainsi demandé un report à leur banque, mais il a été refusé. Nous sommes face à une crise des «subprime» à la française, il y a un risque énorme de saisies immobilières.

Que peuvent faire ces ménages dont le prêt-relais arrive à échéance ?
Aujourd'hui, le marché immobilier n'est pas porteur et quand des personnes visitent un bien à vendre, un sur deux se voit refuser un prêt par sa banque. Face à cette situation, des ménages essaient de se débrouiller par autofinancement, d'autres vont devoir vendre leurs deux biens, quitte à perdre de l'argent, mais certains se retrouvent coincés. Comme la loi l'autorise, nous les engageons à demander une suspension de l'obligation de paiement. Le délai de suspension maximum est de deux ans mais nous leurs conseillons de ne pas dépasser 18 mois. Mais si la crise immobilière est profonde, et que ces personnes n'arrivent toujours pas à vendre leurs biens, nous exigerons des pouvoirs publics un moratoire sur les prêts-relais. D'autant que si des biens sont saisis, cela va précipiter le marché à la baisse.

Vous avez déclaré vous inquiéter d'accords passés entre les banques. Qu'entendez-vous par là ?
Il y a trois mois, certaines banques proposaient des taux d'intérêt sur 30 ans compris entre 5.1% et 5.2%, aujourd'hui, ils sont à 5.7% ou 5.8%. Ces taux sont dissuasifs et en quelques mois, ils ont augmenté de plus de 10%, un taux bien plus élevé que le coût de l'argent pour les banques. Pour les particuliers, cela devient difficile d'emprunter dans d'autres banques et d'obtenir des rachats de crédits. Au début de l'année, la Répression des fraudes pointait déjà du doigt l'attitude peu respectueuse de la concurrence de certaines banques. Elles s'étaient en effet entendues sur les taux de leurs crédits immobiliers. Si la hausse des taux se généralise, nous suspectons en effet un accord de non agression entre les différents établissements.

LIRE AUSSI http://www.lefigaro.fr/immobilier/2008/09/30/05002-20080930ARTFIG00609-prets-relais-comment-ca-marche-.php

Sirop14

Posts : 5817
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum