Projet veille sanitaire-Océan Indien :

View previous topic View next topic Go down

Projet veille sanitaire-Océan Indien :

Post  Sirop14 on Thu Feb 11, 2016 8:08 pm

Projet veille sanitaire-Océan Indien :

11-February-2016
Rencontre du Comité de pilotage aux Seychelles


C’est le Ministre de la Santé Mitcy Larue qui a lancé hier, au cours d’une brève cérémonie, les travaux du 3ème Comité de pilotage du projet veille sanitaire-Océan Indien. La rencontre de trois jours se tient à l’Hôtel Berjaya Beau Vallon Bay.
L’Ambassadeur de France Lionel Majesté-Larrouy, l’officier permanent de liaison auprès de la COI (Commission de l’Océan Indien) Kenneth Racombo, le directeur de l’Agence Française de Développement Matthieu Discour et son chef de projet le Dr. Pierre Salignan – dont l’organisation finance le projet – y étaient aussi présents aux côtés des représentants des pays de la région et ceux de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).
Le projet veille sanitaire-Océan Indien a été initié en 2006 suite au déclenchement de l’épidémie du chikungunya qui n’a malheureusement épargné aucun Etat membre de la COI. Ces pays ont alors jugé nécessaire de développer un réseau d’échange d’informations pour faciliter la détection, l’alerte précoce et la surveillance épidémiologique ainsi que l’apport d’une réponse aux éventuelles épidémies.
Le ministre Larue a souligné que cette mission est aujourd’hui plus que jamais d’actualité face au risque d’épidémie de Zika qui affecte l’Amérique Latine et les Caraïbes. Elle a insisté que cette importante rencontre a lieu dans un contexte sanitaire mondial marqué par l’émergence de crises sanitaires successives comme le SRAS, H1N1, MERS et EBOLA , qui menacent sérieusement la sécurité sanitaire de nos populations et nécessitent des systèmes nationaux de veille de sécurité sanitaires efficaces.
« Avec un environnement de plus en plus confronté à des situations d’urgences épidémiques, les pays ont besoin de renforcer leurs systèmes de surveillance et de réponse aux maladies. La sécurité sanitaire nationale et mondiale sera d’autant mieux assurée que les épidémies seront contenues à la source », a-t-elle dit.
M. Racombo a de son côté exprimé sa gratitude à l’Agence Française de Développement qui apporte au projet une somme de six millions d’euros sur une période de trois ans.
Quant à M. Discour, il a rappelé que le projet arrive à son stade de pérennisation, étape qu’il a qualifiée de point tournant dans l’existence de cette initiative exemplaire en termes de coopération régionale.
L’Ambassadeur de France a exprimé sa fierté quant à l’implication de la France dans le projet. Il a rappelé la nécessité de coopération régionale face à ces dangers qu’il dit n’ont pas de frontières. Il rajoute que ces crises sanitaires peuvent être aggravées par les phénomènes de l’immigration et du changement climatique. L’Ambassadeur a également fait appel à la volonté politique de tous les pays membres de la COI dans la lutte contre les épidémies.

http://www.nation.sc/article.html?id=248378

Sirop14

Posts : 6145
Join date : 2008-06-02

View user profile

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top


 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum